Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 61, Number 7, October-November 2004
Page(s) 653 - 659
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2004067
Ann. For. Sci. 61 (2004) 653-659
DOI: 10.1051/forest:2004067

Allometric biomass equations for Scots pine (Pinus sylvestris L.) seedlings during the first years of establishment in dense natural regeneration

Guy Geudens, Jeroen Staelens, Vincent Kint, Robbie Goris and Noël Lust

Laboratory of Forestry, Ghent University, Geraardsbergsesteenweg 267, 9090 Melle-Gontrode, Belgium

(Received 9 February 2004; accepted 13 September 2004)

Abstract - A dense natural regeneration of Scots pine (Pinus sylvestris L.) exhibits a considerable biomass build-up in the first four years, with amounts of 7.03 Mg ha-1 for aboveground biomass, and 0.88 Mg ha-1 for coarse root biomass (> 1 mm). Power equations were developed, which relate collar diameter (ranging from 0.3 to 2.7 cm) and height to total aboveground and coarse root biomass of two, three and four-year-old seedlings in a regeneration of 16 seedlings m-2 at one site in Belgium. During the first years of establishment, seedling allometry changes with age, whilst the density remains constant. Biomass equations developed for one of the three ages can produce biased predictions for the other ages. Even when an equation is based on data for all ages and information on height is included, age still has to be considered as a potential predictor variable. For pooled ages, linear regression after logarithmic transformation of the power equation, selected other predictors than weighted non-linear regression. The former approach indicated significant interactions between predictors, while the latter does not reveal interactions.


Résumé - Équations d'allométrie de biomasse pour semis de pin sylvestre (Pinus sylvestris L.) dans les premières années d'établissement d'une régénération naturelle dense. Une régénération naturelle dense de pin sylvestre (Pinus sylvestris L.) montre une accroissement considérable de biomasse dans les quatre premières années, avec des quantités de 7,03 Mg ha-1 pour la biomasse aérienne et 0,88 Mg ha-1 pour la biomasse des grosses racines (> 1 mm). Des équations de type puissance mettant en relation le diamètre au niveau du collet racinaire (intervalle de 0,3 à 2,7 cm) et la hauteur avec la biomasse aérienne et la biomasse des grosses racines de semis de pin sylvestre âgés de deux, trois et quatre ans ont été développées dans une régénération d'une densité de 16 semis m-2 sur un site en Belgique. Entre la deuxième et la quatrième année, à densité stationnaire, la relation d'allométrie des semis change avec l'âge. Les équations de biomasse développées pour les semis d'un même âge, peuvent produire des prédictions erronées pour les autres âges. Même en utilisant des donnés de tous les âges et la variable hauteur, l'âge doit être considéré comme une variable potentielle dans l'analyse de régression. En utilisant des donnés de tous les âges, l'analyse de régression linéaire a retenu différentes variables que l'analyse de régression non-linéaire pondérée. La première désignait des interactions significatives, tandis que la dernière ne considère pas les interactions.


Key words: allometry / aboveground biomass / coarse root biomass / seedling / Pinus sylvestris L.

Mots clés : allométrie / biomasse aérienne / biomasse racinaire forte / semis / Pinus sylvestris L.

Corresponding author: Guy Geudens Guy.Geudens@UGent.be

© INRA, EDP Sciences 2004