Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 61, Number 8, December 2004
Page(s) 781 - 788
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2004075
Ann. For. Sci. 61 (2004) 781-788
DOI: 10.1051/forest:2004075

Influence of herbaceous competitors on early growth in direct seeded Fagus sylvatica L. and Quercus robur L.

Magnus Löf and Nils Torkel Welander

Swedish University of Agricultural Sciences, Southern Swedish Forest Research Centre, PO Box 49, S-230 53 Alnarp, Sweden

(Received 17 September 2003; accepted 6 February 2004)

Abstract - Compared to planting of bare-rooted seedlings, direct seeding of broadleaves for afforestation of farmland has the potential of becoming an effective low-cost alternative. In an experiment carried out in an abandoned field in the southernmost part of Sweden, four treatments including herbicide; herbicide in combination with fertilization; mowing and undisturbed control were applied. Growth and the development of direct seeded beech (Fagus sylvatica L.) and oak (Quercus robur L.) were monitored over three years and interpreted according to resources availability. Herbaceous competitors clearly decreased growth in seedlings. Mowing treatment had no effect on seedling growth and development when compared to the undisturbed control treatment. Soil and leaf water potentials indicated that herbaceous vegetation competed with the seedlings mainly for soil water. Moreover, fertilization in combination with herbicide treatment had no additional effect on growth or leaf nitrogen levels. The results indicate that seeded beech and oak are equally sensitive to herbaceous competition although oak was more deeply rooted than beech.


Résumé - Influence de concurrents herbacés sur la croissance précoce du Fagus sylvatica L. et du Quercus robur L. semés directement. Comparé à la plantation à racines nues, l'ensemencement direct de feuillus pour le boisement de terres a le potentiel de devenir une alternative efficace peu coûteuse. Dans une expérience menée sur un champ abandonné dans l'extrême sud de la Suède, quatre traitements comprenant l'herbicide, l'herbicide combiné à la fertilisation, le fauchage et le contrôle non dérangé ont été appliqués. La croissance et le développement de hêtres (Fagus sylvatica L.) et de chênes (Quercus robur L.) semés directement ont été suivis pendant trois ans et interprétés selon la disponibilité des ressources. Les concurrents herbacés ont clairement affaibli la croissance des jeunes plants. Le traitement du fauchage n'a pas eu d'effet sur la croissance et le développement des plants si on le compare au traitement par contrôle non dérangé. Les potentiels de l'eau du sol et des feuilles ont indiqué que la végétation herbacée était en compétition avec les plants, surtout au niveau de l'eau du sol. En outre, la fertilisation combinée avec un traitement herbicide n'a pas eu d'effet supplémentaire sur la croissance ou les niveaux d'azote des feuilles. Les résultats indiquent que les hêtres et les chênes semés sont également sensibles à la compétition herbacée même si les chênes ont été plus profondément enracinés que les hêtres.


Key words: afforestation / sowing / weed competition / rooting depth / soil water

Mots clés : boisement / ensemencement / compétition des mauvaises herbes / profondeur d'enracinement / eau du sol

Corresponding author: Magnus Löf magnus.lof@ess.slu.se

© INRA, EDP Sciences 2005