Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 61, Number 8, December 2004
Page(s) 771 - 779
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2004074
Ann. For. Sci. 61 (2004) 771-779
DOI: 10.1051/forest:2004074

The effects of thinning on the structural diversity of coppice forests

Fernando Montes, Isabel Cañellas, Miren del Río, Rafael Calama and Gregorio Montero

Center for Forest Research-INIA, Ctra. A Coruña km 7,5, 28040 Madrid, Spain

(Received 14 August 2002; accepted 26 February 2004)

Abstract - Coppices are currently at a turning point: traditional uses have been abandoned and silviculture must be redefined according to new uses. Thinning to improve the development of trees is often the silvicultural treatment chosen. This paper attempts to assess the changes in forest structural diversity induced by different thinning regimes applied in coppice stands of Quercus pyrenaica and Quercus faginea. Structural diversity is analysed through spatial pattern, crown dimensions, vertical and horizontal differentiation and foliage height diversity. Moderate and heavy thinning have similar effects on stand structure, but the effects of light thinning are quite different for both species. The spatial pattern shows a greater regularity as the intensity of the thinning regime increases. The response of Q. pyrenaica to thinning is noticeable both in tree height and crown diameter, whilst in the case of Q. faginea, trees reacted to thinning by developing epicormic sprouts on the stem from the base of the crown. Vertical differentiation shows opposite trends in both species: increasing the intensity of thinning leads to an increase in vertical differentiation with Q. pyrenaica, but to a greater homogenisation shortly after thinning with Q. faginea. A neighbourhood analysis using Gadow's differentiation index is able to provide useful information on the changes in microstructure, while foliage height diversity index can be used to describe complex changes in the vertical structure of the stand.


Résumé - L'effet des éclaircies sur la diversité structurale des taillis. Aujourd'hui, les taillis se trouvent à une phase de changement : on a renoncé à leur usage traditionnel, et alors la sylviculture est obligée de les redéfinir selon les nouveaux usage qu'on propose. Le recours aux éclaircies pour améliorer le croissance des arbres est le traitement de préférence. Ce travail a pour but l'identification des changements qui se sont produits dans la diversité structurale du peuplement, et qui ont été induits par l'application des divers types d'éclaircies sur les taillis de Quercus pyrenaica y Quercus faginea. La diversité structurale est étudiée avec l'analyse du modèle de répartition des tiges, de la taille des cimes, de la différenciation tant horizontale que verticale et des variations de hauteur du feuillage. Les éclaircies moyennes et fortes ont à peu près le même effet sur la structure du peuplement, mais l'effet des éclaircies plus légères est bien différent dans les deux espèces. Le modèle spatial montre une plus grande régularité au fur et à mesure que l'intensité de l'éclaircie augmente. La réponse de Quercus pyrenaica à l'éclaircie est bien évidente tant en ce qui concerne la croissance en hauteur que le diamètre de la cime. Mais pour Quercus faginea, les arbres vont réagir d'une autre façon, avec l'émission de bourgeons adventifs dès la partie inférieure de la couronne. La différenciation verticale va montrer deux tendances différentes pour les deux espèces : augmenter l'intensité des éclaircies va conduire à une augmentation de la différenciation verticale pour Quercus pyrenaica, tandis que pour Quercus faginea il y aura une plus grande homogénéisation peu après l'éclaircie. Une analyse du voisinage avec l'indice de différenciation de Gadow permettra d'obtenir des informations très utiles sur les changements de la microstructure, tandis que l'indice de hauteur du feuillage peut être employé pour décrire des changements complexes sur la structure verticale du peuplement.


Key words: coppice / Quercus pyrenaica / Quercus faginea / structural diversity / thinning

Mots clés : taillis / Quercus pyrenaica / Quercus faginea / diversité structurale / éclaircie

Corresponding author: Fernando Montes fmontes@inia.es

© INRA, EDP Sciences 2005