Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 63, Number 2, March 2006
Page(s) 205 - 212
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2005112
Published online 23 February 2006
Ann. For. Sci. 63 (2006) 205-212
DOI: 10.1051/forest:2005112

Seed germination of Quercus robur, q. pyrenaica and q. ilex and the effects of smoke, heat, ash and charcoal

Otilia Reyes and Mercedes Casal

Área de Ecoloxía, Departamento de Bioloxía Fundamental, Universidade de Santiago de Compostela, Facultade de Bioloxía, Campus Sur 15782, Santiago de Compostela, Spain

(Received 21 February 2005; accepted 30 May 2005; published online 23 February 2006)

Abstract - This study is centred on Quercus robur, Q. pyrenaica and Q. ilex that have a distribution area covering all Europe. Fire is a frequent ecological factor in many ecosystems, especially in those with Mediterranean climates. Our working hypothesis is that fire affects the germination process. An experiment was carried out testing the following treatments: Control, Smoke-5 min, Smoke-10min, Smoke-15 min, 60 ºC-5 min, 60 °C-15 min, 90 ºC-5 min, 110 ºC-5 min, 150 ºC-5 min, Ash, Ash Dilution and Charcoal. The seed incubation was spread over a year. The germination rates of the Control are very high, especially in Q. ilex. Almost none of the treatments inhibit germination and only the Q. ilex seeds, when subjected to 150 ºC-5 min, show a marked inhibition. Q. robur and Q. pyrenaica take a year to complete their germination, while Q. ilex only takes 22 weeks. Probably, this reproductive behaviour is related to the climate characteristics to which the species have become adapted. Finally, fire does not determine the germination process, the recruitment of new individuals being independent of fire.


Résumé - Germination de Quercus robur, Q. pyrenaica et Q. ilex et effets de la fumée, de la chaleur, des cendres et des charbons. Cette étude est axée sur : Quercus robur, Q. pyrenaica et Q. ilex, espèces qui sont représentées dans l'ensemble de l'Europe. Le feu est un facteur écologique fréquent dans de nombreux écosystèmes, spécialement ceux bénéficiant d'un climat méditerranéen. Notre présupposé est que le feu affecte le processus de germination. Nous avons réalisé une expérience destinée à tester les traitements suivants : témoin, fumée -5 min, fumée - 10 min, fumée -15 min, 60º C-5 min, 60 ºC-15 min, 90 ºC-5 min, 110 ºC-5 min, 150 ºC-5 min, cendres, dilution de cendres et charbons. L'incubation des semences s'est étendue sur une année. Les taux de germination du traitement témoin sont très élevés, particulièrement en ce qui concerne Q. ilex. Presque aucun traitement n'inhibe la germination ; seules les semences de Q. ilex manifestent une inhibition marquée lorsqu'elles sont soumises à 150 ºC-5 min. Une année est nécessaire pour que les semences de Q. robur et Q. pyrenaica complètent leur germination, alors que 22 semaines suffisent au Q. ilex. Il est probable que ce comportement reproductif se trouve lié aux caractéristiques climatiques auxquelles ces espèces se sont adaptées. En définitive, le feu n'est pas déterminant dans le processus de germination, l'apparition de nouveaux individus étant indépendante de ce phénomène.


Key words: Quercus / germination / fire / reproductive strategies / seeds

Mots clés : Quercus / germination / feu / stratégies de reproduction / graines

Corresponding author: Otilia Reyes bfreyes@usc.es

© INRA, EDP Sciences 2006