Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 63, Number 3, April 2006
Page(s) 231 - 237
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2006001
Published online 04 April 2006
Ann. For. Sci. 63 (2006) 231- 237
DOI: 10.1051/forest:2006001

Characterizing fertility targets and multi-element interactions in nursery culture of Quercus rubra seedlings

K. Francis Salifu and Douglass F. Jacobs

Hardwood Tree Improvement and Regeneration Center, Department of Forestry and Natural Resources, Purdue University, West Lafayette, IN 47907-2061, USA

(Received 26 October 2005; accepted 17 January 2006; published online 4 April 2006)

Abstract - We quantified and characterized fertility targets for nursery culture of container northern red oak (Quercus rubra L.) seedlings. Plants were supplied with a 15N-5P2O5-15K2O fertilizer at eight rates ranging from 0-150 mg N plant-1 and reared for 18 wk in a greenhouse. Plant growth and nutritional response to increased fertilization followed a curvilinear pattern depicting phases that ranged from deficiency to toxicity. Seedling dry mass production was maximized at sufficiency (25 mg N plant-1 season-1) while optimum N and P uptake occurred at 100 mg N plant-1 season-1. The 150 mg N plant-1 seasonal dose rate induced N and P toxicity, but resulted in antagonistic K interaction. Nutrient loading raised plant N and P contents by 27 and 55%. This new approach demonstrates promise to help refine fertility targets for nursery production of Q. rubra planting stock and may have application to other hardwood species or cultural systems.


Résumé - Caractérisation des objectifs de fertilité et des interactions multiéléments chez des semis de Quercus rubra cultivés en pépinière. Des objectifs de fertilité ont été quantifiés et caractérisés pour des semis de chêne rouge d'Amérique (Quercus rubra L.) cultivés en pépinière. Les semis ont été alimentés avec un engrais 15N-5P2O5-15K2O selon huit taux de 0-150 mg N plant-1 et ont poussés pendant 18 semaines dans une serre. La croissance des semis, leur réponse nutritionnelle à un accroissement de la fertilisation a suivi un modèle curvilinéaire décrivant des phases rangées depuis la carence jusqu'à la toxicité. La production en matière sèche des semis a été maximale à la dose suffisante correspondant à 25 mg N plant-1 saison-1, tandis que l'optimum de consommation s'est situé à 100 mg N plant-1 saison-1. La dose saisonnière de 150 mg N plant-1a induit une toxicité N et P, mais il en est résulté une interaction antagoniste avec K. Le prélèvement de nutriments par les plants a augmenté le contenu en N et P de 27 % et 55 %. Cette nouvelle approche démontre la possibilité d'espérer perfectionner les objectifs de fertilité pour une production en pépinière de plants de Quercus rubra et peuvent avoir une application pour d'autres espèces feuillues et d'autres systèmes culturaux.


Key words: antagonistic interaction / exponential fertilization / growth / luxury uptake / northern red oak / vector diagnosis

Mots clés : interaction antagoniste / fertilisation exponentielle / croissance / consommation de luxe / chêne rouge / vecteur diagnose

Corresponding author: Douglass F. Jacobs djacobs@purdue.edu

© INRA, EDP Sciences 2006