Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 63, Number 3, April 2006
Page(s) 275 - 283
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2006006
Published online 04 April 2006
Ann. For. Sci. 63 (2006) 275- 283
DOI: 10.1051/forest:2006006

Influence relative de la morphologie cellulaire et de l'angle des microfibrilles sur l'anisotropie élastique tissulaire Longitudinale/Tangentielle du bois sans défaut des résineux

Christophe Gacheta and Daniel Guitardb

a  CEA Le Ripault, Laboratoire Carbone et Composites, LR/DMAT/SR2C/LCC, B.P 16, 37260 Monts, France
b  TREFLE - ENSAM, UMR CNRS 8508, Esplanade des Arts et Métiers, 33405 Talence Cedex, France

(Reçu le 17 septembre 2004 ; accepté le 9 janvier 2006; publié en ligne 4 avril 2006)

Abstract - Relative influence of cellular morphology and microfibrillar angle on Longitudinal/Tangential elastic anisotropy of softwood tissues
Relative influence of cellular morphology and microfibrillar angle on Longitudinal/Tangential elastic anisotropy of softwood tissues. Microfibrillar angle (MFA) influence on elastic anisotropy Longitudinal/Tangential (L/T) of softwood wooden tissues is illustrated through a multi scale modelling. Elastic anisotropy results in the one hand from a geometric effect of cellular morphology and, in the other hand, from double cell wall anisotropy controlled by microfibrillar angle in S2 sub layer. As a result, it is shown here that tissular anisotropy of early wood is mainly governed by the geometry of cellular network, whereas MFA is an essential parameter to explain the latewood tissue anisotropy.


Résumé - L'influence de l'angle des microfibrilles sur le rapport d'anisotropie élastique tissulaire Longitudinal/Tangentiel (L/T) des résineux est abordée au travers d'une modélisation multi échelles. L'anisotropie élastique d'un tissu ligneux (EL*/ET*)résulte pour une part d'un effet géométrique associé à la morphologie de la trachéide et d'autre part de l'anisotropie de la double paroi cellulaire gouvernée essentiellement par l'angle des microfibrilles (j) dans la sous couche pariétale S2. Il est montré ici que l'anisotropie tissulaire d'un bois initial est principalement pilotée par la géométrie des arrangements de cellules conduisant à la flexion des parois. S'agissant d'un bois final, l'anisotropie tissulaire résulte principalement de la faible inclinaison des microfibrilles dans S2.


Key words: elastic anisotropy / multi scale modelling / microfibrillar angle

Mots clés : anisotropie élastique / modélisation multi échelles / angle des microfibrilles

Corresponding author: Christophe Gachet gachetchristophe2@yahoo.fr

© INRA, EDP Sciences 2006