Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 63, Number 4, May-June 2006
Page(s) 441 - 447
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2006024
Published online 17 May 2006
Ann. For. Sci. 63 (2006) 441-447
DOI: 10.1051/forest:2006024

Response to natural and simulated browsing of two Mediterranean oaks with contrasting leaf habit after a wildfire

Josep Maria Espelta, Abdessamad Habrouk and Javier Retana

Centre de Recerca Ecològica i Aplicacions Forestals (CREAF) i Unitat d'Ecologia, Universitat Autònoma de Barcelona, 08193 Bellaterra (Barcelona), Spain

(Received 31 May 2005; accepted 14 December 2005 ; published online 17 May 2006)

Abstract - In this study, we explore the response to browsing of two co-occurring Mediterranean oaks, the evergreen Quercus ilex and the deciduous Quercus cerrioides, resprouting in areas affected by large wildfires in central Catalonia (NE Spain). We tested three hypotheses: (i) differences in the preference of browsers will cause a higher impact of browsing on the deciduous oak, (ii) the deciduous oak will show a lower response to browsing than the evergreen one, and (iii) the response to browsing of Q. ilex and Q. cerrioides will differ depending on the season of the year when browsing occurs. To test the first hypothesis, we undertook the monitoring of the degree of browsing on resprouting evergreen and deciduous oaks after fire, while the second and third hypothesis were tested by mean of an experiment with different intensities of simulated browsing in different seasons of the year. The results indicate that Q. cerrioides individuals were more heavily browsed than Q. ilex ones. Moreover, browsing matched the two species in most of the size variables considered, cancelling the advantage in height and crown projection of the deciduous oak at the beginning of the resprouting process. In the experiment of simulated browsing, Q. ilex and Q. cerrioides showed a similar response to the different intensities of simulated browsing applied, but differences between species occurred depending on the season of the year when browsing occurred: Q. ilex showed a higher growth rate of crown projection than Q. cerrioides when it was browsed in autumn and winter, while the opposite pattern was obtained when stumps browsing occurred in spring and summer.


Résumé - Réponse à l'abroutissement après un incendie de forêt de deux chênes méditerranéens à feuillages contrastés. Dans cette étude, on a exploré la réponse de deux chênes méditerranéens, se rencontrant ensemble, Quercus ilex sempervirent et Quercus cerrioides caducifolié, rejetant dans de grandes zones affectées par des incendies de forêt dans le centre de la Catalogne. On a testé trois hypothèses : (i) des différences de préférence des animaux broutants causeront un impact très important sur le chêne caducifolié, (ii) le chêne caducifolié montrera une plus faible réponse à l'abroutissement que le chêne sempervirent, et (iii) les réponses à l'abroutissement de Quercus ilex et Quercus cerrioides diffèreront en relation avec la saison pendant laquelle l'abroutissement se produit. Pour tester la première hypothèse, nous avons entrepris de suivre le degré d'abroutissement sur les chênes sempervirents et les chênes caducifoliés rejetant après incendie, tandis que la deuxième et la troisième hypothèse étaient testées au moyen d'une expérimentation avec différents niveaux d'un abroutissement simulé pendant différentes saisons de l'année. Les résultats indiquent que Quercus cerrioides était plus fortement abrouti que Quercus ilex. D'ailleurs, l'abroutissement a assorti les deux espèces dans la plupart des variables de dimensions considérées, annulant les avantages de hauteur et de projection des couronnes du chêne caducifolié au début du processus de rejet. Dans l'expérimentation d'abroutissement simulé Quercus ilex et Quercus cerrioides ont montré une réponse similaire aux différentes intensités d'abroutissement simulées appliquées, mais des différences entre espèces se sont produites en relation avec la saison où a été appliqué l'abroutissement : Quercus ilex a montré un plus fort taux de croissance de la projection des couronnes que Quercus cerrioides lorsqu'il a été abrouti en automne et hiver, tandis que le modèle opposé a été obtenu quand l'abroutissement des souches intervenait au printemps et en été.


Key words: deciduous / evergreen / post-fire regeneration / Quercus ilex / Quercus cerrioides / succession

Mots clés : caducifolié / sempervirent / régénération après incendie / Quercus ilex / Quercus cerrioides / succession

Corresponding author: javier.retana@uab.es

© INRA, EDP Sciences 2006