Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 65, Number 7, October-November 2008
Article Number 713
Number of page(s) 11
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2008058
Published online 24 October 2008
Ann. For. Sci. 65 (2008) 713
DOI: 10.1051/forest:2008058

A quantitative assessment of the ecological value of sycamore maple habitats in the French Alps

Yoan Paillet1, Frédéric Archaux2, Vincent Breton1 and Jean-Jacques Brun1

1  Cemagref, UR EMGR, Grenoble, 2, rue de la Papeterie BP 76, 38402 Saint-Martin-d'Hères, France
2  Cemagref, UR EFNO, Nogent-sur-Vernisson, Domaine des Barres, 45290 Nogent-sur-Vernisson, France

Received 11 March 2008; accepted 1 July 2008; published online 24 October 2008

Abstract - $\bullet$ Naturalness is an important criterion in nature conservation assessment. At the stand-level, such assessment must be based on objective and quantifiable indicators measurable in the field. $\bullet$ In this study, we used a multi-criterion method based on the difference between a Natural Value (NV) and a Conservation Value (CV) to quantify the ecological value of sycamore maple patches compared to the surrounding mixed forests. Indeed, sycamore habitats are considered of high natural and conservation value both by naturalists and by European institutions. $\bullet$ Our results showed that the natural and conservation values were significantly higher for the sycamore forests than for the surrounding mixed forests and that this assessment did not depend on abiotic factors such as elevation or aspect. Actually, naturalness of structure and composition in the sycamore habitats was higher than for mixed forests and allowed us to differentiate between the two habitats. $\bullet$ Managers could easily use this method in order to assess the ecological value of small habitats in mountainous regions and to provide guidelines for close-to-nature and conservation-related silviculture.


Résumé - Une évaluation quantitative de la valeur écologique des érablaies de versant dans les Alpes françaises. $\bullet$ La naturalité est un critère important pour l'évaluation de mesures conservatoires des écosystèmes. Au niveau local, une telle évaluation doit être basée sur des indicateurs objectifs et quantifiables sur le terrain. $\bullet$ Dans cette étude, nous avons utilisé une méthode multicritères basée sur la différence entre Valeur Naturelle (NV) et Valeur Conservatoire (CV) pour quantifier la valeur écologique des érablaies de versant à érable sycomore (Acer pseudoplatanus L.) par comparaison avec les peuplements mixtes de hêtraie-sapinière-pessière avoisinants. En effet, les naturalistes ainsi que l'Union Européenne considèrent que les érablaies de versant ont une valeur de conservation et de naturalité élevée. $\bullet$ Nos résultats montrent que les valeurs naturelle et de conservation sont significativement plus élevées pour l'érablaie que pour la forêt mixte avoisinante et que cette évaluation ne dépend pas de facteurs abiotiques tels que l'altitude ou l'exposition. En fait, la naturalité de structure et de composition des érablaies de versant sont plus fortes que celles des forêts mixtes et permettent de différencier les deux habitats en termes de valeur écologique. $\bullet$ Les gestionnaires peuvent facilement utiliser cette méthode pour évaluer la valeur écologique de petits habitats en zone de montagne, ce qui permet d'établir des orientations sylvicoles pour une gestion conservatoire et proche de la nature.


Key words: Acer pseudoplatanus / Chartreuse / indicators / naturalness / ecological value

Mots clés : Acer pseudoplatanus / Chartreuse / indicateurs / naturalité / valeur écologique

Corresponding author: Yoan.Paillet@cemagref.fr

© INRA, EDP Sciences 2008