Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 62, Number 7, November 2005
Page(s) 771 - 777
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2005074
Ann. For. Sci. 62 (2005) 771-777
DOI: 10.1051/forest:2005074

Early vegetation dynamics of Pinus tropicalis Morelet forests after experimental fire (W Cuba)

Jorge De Las Herasa, Marta Bonillab and Luis Wilfredo Martínezb

a  Escuela Técnica Superior de Ingenieros Agrónomos de Albacete, Universidad de Castilla-La Mancha, Campus Universitario s/n., 02071 Albacete, Spain
b  Facultad de Forestal, Universidad de Pinar del Río, Cuba

(Received 2 August 2004; accepted 10 January 2005)

Abstract - For the first time, fire effects on Pinus tropicalis Morelet (an endemic tree of Cuba) forest is studied. In January 2002, an experimental fire was carried out on a mature Pinus tropicalis forest in the Guaniguanico Mountain Range (W Cuba). Three permanent plots were set and vegetation composition and structure was studied before and one year after fire. The ecological parameters considered were: floristic richness, diversity, abundance, life forms and reproductive strategies of the vegetation. Results showed an increase in floristic richness and abundance of several species. Three endemic species appeared after fire and changes in life form rates were recorded, although pine regeneration was poor. Seeders showed a significant decrease and the number of phanerophyte species with both strategies (seedling and sprouting) increased. Results suggest that fire can be used as a tool to prevent great forest fires if avoiding soil losses and the status of surrounding vegetation is taken into consideration.


Résumé - Première étude sur la dynamique de la végétation des forêts de Pinus tropicalis Morelet de Cuba occidental après un feu expérimental. Pour la première fois, on étudie les effets du feu sur des forêts de Pinus tropicalis (un arbre endémique à Cuba). En janvier 2002, on a effectué un brûlage expérimental dans une forêt adulte de P. tropicalis dans le massif de Guaniguanico (Ouest de Cuba). Trois placettes permanentes ont été installées dans la zone à étudier et on a analysé la composition et la structure de la végétation une année après le feu. Les paramètres écologiques considérés ont été : la richesse floristique, la diversité, l'abondance, les formes de vie et la stratégie reproductive de la végétation. Les résultats indiquent une augmentation de la richesse floristique et de l'abondance d'espèces différentes. Trois espèces endémiques sont apparues après le feu et un changement significatif s'est produit dans les pourcentages des formes de vie, même si la régénération de la forêt a été très pauvre. Le nombre d'espèces se reproduisant par graines a diminué significativement tandis que le nombre d'espèces également drageonnantes a augmenté. Les résultats indiquent qu'on pourrait considérer le feu comme un outil sylvicole pour prévenir la propagation d'incendies forestiers si on considère l'état de la végétation des alentours.


Key words: Pinus tropicalis / endemic / tropical pine forests / fire

Mots clés : Pinus tropicalis / endémique / forêts tropicales de pins / feux

Corresponding author: Jorge De Las Heras jorge.heras@uclm.es

© INRA, EDP Sciences 2005