Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 61, Number 3, April-May 2004
Page(s) 283 - 291
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2004021
Ann. For. Sci. 61 (2004) 283-291
DOI: 10.1051/forest:2004021

Effets des embruns marins pollués sur les feuilles d'Acacia cyanophylla Lindl. et d'Eucalyptus gomphocephala Dc. du littoral tunisien

Naceur El Ayeba, Belgacem Henchib, Jean Pierre Garrecc and Mohamed Néjib Rejebd

a  Institut Supérieur de Biotechnologie de Monastir, BP 10, 5000 Monastir, Tunisie
b  Faculté des Sciences de Tunis, 1060 Tunis, Tunisie
c  Centre des Recherches Forestières, INRA, Champenoux, 54280 Nancy, France
d  Institut National des Recherches en Génie Rural, Eaux et Forêts, BP 2, 2080 Ariana, Tunisie

(Reçu le 5 août 2002 ; accepté le 9 avril 2003)

Abstract - Effects of polluted sea-spray on leaves of Acacia cyanophylla Lindl. and Eucalyptus gomphocephala Dc. in Tunisian coast. A deterioration of the coastal vegetation of the Cape Bon in Tunisia has been observable for these two last decades. In many points of the coast, the peuplement of Acacia cyanophylla Lindl. and Eucalyptus gomphocephala Dc. are touched. The sheets of the damaged trees present a marked reduction of their relative content water compared to that of the healthy sheets, with deterioration of their surface on the epicuticular waxes. These deterioration are related to the recent presence in the marine spray of several pollutants like anionic surfactants. The experiences results in laboratory confirm hypothesis that when the sea-spray contains the surfactant and hydrocarbons, they then have a very significant impact on the sheets with in particular a deterioration of the cuticle. Indeed Na+ and Cl- ions and the pollutants present in the spray can then largely cross the cuticular barrier and exert their deleterious effects on leaf tissues.

Résumé - Un dépérissement de la végétation côtière du Cap Bon en Tunisie est observable depuis ces deux dernières décennies. En de nombreux points de la côte, les peuplements d'Acacia cyanophylla Lindl. et d'Eucalyptus gomphocephala Dc. sont touchés. Les feuilles des arbres dépérissants présentent une réduction marquée de leur teneur relative en eau par rapport à celle des feuilles saines, avec des altérations de leur surface au niveau des cires épicuticulaires. Ces dépérissements sont liés à la présence récente dans les embruns marins de plusieurs polluants comme des tensioactifs anioniques. Les résultats d'expériences en laboratoire confirment l'hypothèse que lorsque les embruns marins contiennent des tensioactifs et des hydrocarbures, ils ont alors un impact très important sur les feuilles avec en particulier une altération de la cuticule. En effet les ions Na+,Cl- et les polluants présents dans les embruns peuvent alors franchir largement la barrière cuticulaire et exercer leurs effets néfastes sur les tissus foliaires.


Key words: forest decline / polluted sea-spray / linear alkylbenzene sulfonates / cuticular wax

Mots clés : dépérissement forestier / embruns marins pollués / alkylebenzène sulfonates linéaire / cire cuticulaire

Corresponding author: Naceur El Ayeb Naceur.ElAyeb@isbm.rnu.tn

© INRA, EDP Sciences 2004