EDP Sciences Journals List
Free access
Issue Ann. For. Sci.
Volume 50, Number Supplement, 1993
Genetics of oaks
Page(s) 128s - 136s
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19930712

Ann. For. Sci. 50 (1993) 128s-136s
DOI: 10.1051/forest:19930712

Prediction of acorn crops in three species of North American oaks: Quercus alba, Q rubra and Q velutina

VL Sork and JE Bramble

Department of Biology, University of Missouri-St Louis, St Louis, MO 63121, USA

Abstract - Many oak species show tremendous year-to-year variation in acorn production. Is this variation completely random or is there some predictable pattern? Using an 8-year data set of individual trees from 3 species of oaks in central-eastern Missouri, we evaluated the patterns of acorn production in order to identify critical external and internal factors. Our results showed that flower counts can be used to predict small acorn crop size but high flower counts do not always predict large acorn crops. In addition, we found that each species differed in the length of the interval between large acorn crops and that acorn crop size was influenced by spring temperature and summer drought. Thus, the combination of physiological constraints, reflected by intermast interval, and key weather factors can be used to predict future acorn crop size.


Résumé - Prédiction de la fructification chez 3 chênes américains : Quercus alba, Q rubra, Q velutina. De nombreux chênes manifestent de très grandes irrégularités annuelles de fructification. Quelle est la nature de ces variations : est-elle purement aléatoire, ou peut-elle être prédite ? La glandée a été observée au niveau d'arbres individuels appartenant à 3 espèces différentes pendant 8 années successives au centre-est de l'État du Missouri de manière à identifier les facteurs critiques internes et externes intervenant dans la glandée. Quand la floraison est faible, la glandée peut être prédite à partir du comptage des fleurs; par contre, les floraisons importantes ne sont pas corrélées à des fructifications élevées. Des différences spécifiques ont été observées dans le délai (nombre d'années) séparant 2 glandées importantes. Le niveau de fructification dépend des températures printanières et de la sécheresse estivale. En conclusion, les contraintes physiologiques, révélées par les délais entre fructifications élevées, et les facteurs climatiques peuvent être utilisés pour prédire le niveau des fructifications.


Key words: Quercus alba / Q rubra / Q velutina / mast-fruiting / acorn production

Mots clés : Quercus alba / Q rubra / Q velutina / fructification massive / production de graines