Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 54, Number 1, 1997
Page(s) 9 - 18
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19970102
Ann. For. Sci. 54 (1997) 9-18
DOI: 10.1051/forest:19970102

Growth and morphology of pedunculate oak (Quercus robur L) and beech (Fagus sylvatica L) seedlings in relation to shading and drought

AFM van Hees

Institute for Forestry and Nature Research IBN-DLO. PO Box 23, NL-6700 AA Wageningen, the Netherlands

Abstract - The effects of three intensities of shading in combination with drought on the growth and morphology of pedunculate oak and beech seedlings were studied in a pot experiment. The two species responded similarly to shading, but had different reactions to drought. Shading reduced growth, increased partitioning to stem and branches, increased leaf area and reduced partitioning to fine roots. Drought reduced growth, decreased partitioning to leaves and increased partitioning to fine root biomass. In beech, drought increased the diameter of fine roots; the increased partitioning to these roots did not increase line root length. In oak, drought combined with high light resulted in less partitioning to stem and branches and increased partitioning to coarse roots.


Résumé - Croissance et morphologie de plants de chêne pédonculé (Quercus rohur L) et de hêtre (Fagus sylvatica L) en relation avec l'ombrage et le dessèchement. Les effets d'ombrage à différents degrés - en combinaison avec un traitement de dessèchement - sur la croissance et la morphologie de plants de chêne pédonculé et de hêtre ont été étudiés en conditions expérimentales. La réaction du chêne et du hêtre s'est trouvée identique à l'ombrage mais elle était différente quant au dessèchement. L'ombrage réduit la croissance mais il augmente l'allocation de matière sèche à la tige et aux branches, de même qu'au feuillage mais il la réduit pour les racines d'une diamètre de < 2 mm. Le dessèchement réduit la croisssance et l'allocation de matière sèche à la biomasse foliacée mais il l'augmente pour la biomasse des racines fines. Dans les plants de hêtre, le dessèchement accroît le diamètre des racines fines ; cependant l'allocation de matière sèche augmentée n'accroît pas la longueur des racines fines. Pour le chêne. le dessèchement en combinaison avec lumière pleine aboutit à moins d'allocation au tige et aux branches mais plus au racines d'un diamètre de > 2 mm.


Key words: growth / morphology / shading / drought / biomass partitioning / specific leaf area / specific root length

Mots clés : croissance / morphologie / ombrage / dessèchement / allocation de biomasse / feuillage / épaisseur de racines