Free Access
Ann. For. Sci.
Volume 65, Number 1, January-February 2008
Article Number 106
Number of page(s) 8
Published online 07 December 2007
Ann. For. Sci. 65 (2008) 106
DOI: 10.1051/forest:2007078

Can wood density be efficiently selected at early stage in maritime pine (Pinus pinaster Ait.)?

Laurent Bouffier1, Céline Charlot2, Annie Raffin1, Philippe Rozenberg3 and Antoine Kremer1

1  INRA, UMR1202 Biodiversity Genes & Communities, 33 612 Cestas, France
2  INRA, Experimental Unit, 33 612 Cestas, France
3  INRA Orléans, Unité d'Amélioration, Génétique et Physiologie Forestières, 45 166 Ardon, France

(Received 26 February 2007; accepted 10 July 2007; published online 7 December 2007)

Abstract - Growth and stem straightness are the two main selection criteria in the French maritime pine breeding programme. In this contribution, our objective was to study the possibility of selecting for wood density assessed at an early stage. We measured X-ray wood density, in three progeny tests, on more than 1 900 breast high increment cores. High relative expected genetic gain (from 3 to 9%) was found for wood density at mature stage. Juvenile and adult wood density estimations were well-correlated; the relative efficiency of early selection reached about 80% at 12 years old. As it would not be realistic to use the X-ray densitometer at an operational scale in a breeding programme, we tested the efficiency of using the Resistograph, an indirect method to assess wood density on live trees. High correlation between the Resistograph and density data (R2 = 0.93 on familial data) was found, suggesting that wood density through Resistograph assessment could be soon integrated as a new selection criterion in our breeding programme.

Résumé - Peut-on efficacement sélectionner la densité du bois chez le pin maritime (Pinus pinaster Ait.) au stade juvénile ?. La croissance et la rectitude du tronc sont les deux principaux critères de sélection dans le programme d'amélioration génétique du pin maritime en France. Cette étude a pour objectif d'évaluer la possibilité de sélectionner la densité du bois au stade juvénile. Plus de 1 900 arbres, provenant de trois tests, ont été analysés par microdensitométrie. Des gains génétiques relatifs élevés ont été mis en évidence pour la densité du bois au stade adulte (3 à 9 %). Les estimations de la densité réalisées aux stades adulte et juvénile étant bien corrélées, l'efficacité relative de la sélection atteint environ 80 % à l'âge de 12 ans. Les mesures de densité par rayons X ne sont pas envisageables à grande échelle dans le cadre d'un programme d'amélioration, ainsi nous avons évalué l'efficacité de l'utilisation du Résistographe, une méthode indirecte pour estimer la densité du bois sur arbres debout. Des corrélations élevées ont été mises en évidence entre les données obtenues avec le Résistographe et celles obtenues par microdensitométrie (R2 = 0.93 avec les données familiales). Il semble donc possible d'intégrer la densité du bois, estimée avec le Résistographe, comme nouveau critère de sélection dans notre programme d'amélioration.

Key words: Pinus pinaster Ait. / wood density / genetic gain / Resistograph / juvenile-adult correlation

Mots clés : Pinus pinaster Ait. / densité du bois / gain génétique / Résistographe / corrélation juvénile-adulte

Corresponding author:

© INRA, EDP Sciences 2007